Les dernières news du basket

Pro A : 4ième journée

Nanterre enfonce l'ASVEL - Basketball - Pro A

Orléans-Pau Lacq Orthez : 81-62

Mais où s’arrêtera Orléans ? Alors qu’on lui prédisait les pires difficultés en début de saison, l’OLB ne cesse de déjouer les pronostiques journée après journée. Cette fois-ci c’est Pau qui a payé cher pour le constater avec une défaite de 19 points. L’arrière Darnell Harris a été impitoyable avec ses adversaires plantant 17 points (62,5% de réussite) tout comme Kyle McAlarney avec 14 points, lui qui a donc parfaitement su faire la transition avec son épopée limougeaude. Quand à David Noel, ce dernier retrouve peu à peu ses sensations. En somme tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour l’OLB qui va devoir désormais assumer son nouveau statut.

Dijon-Le Mans : 63-47

Le match fut plutôt moche mais pour Dijon le principal a été acquis avec la victoire. Pour Le Mans, les doutes sont plus que présentes puisque le MSB multiplie les défaites. Oublié le beau résultat face au PL lors de la première journée… Seul le meneur US Dashaun Wood a su tirer son épingle du jeu avec 11 points (mais seulement 2 passes décisives, le meilleur total manceau !). Il est d’ailleurs le seul manceau à avoir atteint la barre symbolique des dix unités confirmant une fois de plus à quel point les équipes made in Jean-Louis Borg étaient très difficiles à manier. Aussi, Le Mans va devoir très vite se remettre la tête à l’endroit pour retrouver de meilleures sensations notamment en attaque leur gros point faible actuel.

Le Havre-Limoges : 47-74

Certains débuts de saison agissent parfois comme des trompes-l’œil, celui du STB Le Havre entre parfaitement dans cette catégorie. Car contrairement à leur match inaugural face à Pau, les Normands ont offert une piteuse prestation face à un CSP sérieux et appliqué. En difficulté jusque là, l’ailier-fort Adrien Moerman a offert une prestation de haut-standing des deux côtés du terrain avec 17 points et 9 rebonds tout comme Taurean Green bien plus consistant à la mène (14 points et 4 passes décisives). Même l’intérieur Alex Oriakhi, si décrié pour son rendement maigrelet depuis son arrivée à Limoges, a montré des choses intéressantes (6 points et 5 rebonds en dix minutes). Pour le CSP tout va donc pour le mieux mais avec une Pro A complètement folle gare à l’excès de confiance…

Nancy-BCM : 76-64

Après une saison 2012-2013 très frustrante, Gentilly commence à retrouver du plaisir. Et la victoire acquise face à un BCM certes diminué est venu ajouter du crédit au parcours relativement satisfaisant jusque là d’Alain Weisz et ses hommes. Austin Nichols a encore été une fois le fer de lance offensif des Lorrains avec ses 13 points quand Randal Falker s’occupait lui du nettoyage de la raquette avec 14 rebonds gobés. Clevin Hannah s’est lui montré beaucoup intéressant dans la mise en place du jeu distillant 10 passes décisives. Enfin l’expérience et la science du jeu de Florent Piétrus ont été fort utiles à un Sluc ayant définitivement lancé sa saison.

Elan Chalon-Paris Levallois : 65-75 

Cette victoire si désirée est enfin arrivée pour le Paris Levallois confirmant ainsi les progrès entraperçus tant en Eurocup qu’en Pro A. Pas toujours présent  jusque là, le meneur et capitaine du PL Andrew Albicy a cette fois-ci bien drivé sa team avec 11 passes décisives tandis qu’Anagonye a su apporter toute sa hargne dans le combat intérieur (18 points et 7 rebonds au total). Face à son ancien public, Nicolas Lang a été discret avec 3 petits points seulement au compteur. Avec cette victoire, les Franciliens lancent donc enfin leur saison alors qu’à Chalon des changements devraient prochainement intervenir.

Nanterre - Villeurbanne : 94 - 81

Encore au contact après 17 minutes (36-40), grâce notamment à Edwin Jackson (12 points), un peu moins en réussite cependant que lors de la journée précédente (34 points contre Orléans), Villeurbanne s'est subitement effondré. En trois minutes, jusqu'à la pause, l'Asvel a encaissé un 12-1, sa défense prenant l'eau devant Judith et le shooteur ukrainien Sergii Gladyr (15 points). L'écart est ensuite progressivement monté jusqu'à 19 points (72-53, 27e). Les Villeurbannais ont alors réagi en resserrant leur défense et en s'appuyant sur leur meneur Chris Wright (21 points, 5 passes décisives), enfin libéré après un début de saison assez catastrophique. Mais Nanterre a sans trop de mal géré son avance.

{jcomments on}

Template Design © Joomla Templates | GavickPro. All rights reserved.