Les dernières news du basket

Et de 14 !

Le Club Trégorrois handisport de Lannion conserve une fois de plus le Trophée Nicole Lancien ( Coupe Bretagne/Pays de la Loire )

Cette année les règles du Trophée allaient être légèrement modifiées avec principalement un temps de jeu restreint avec 2 mi-temps de 10 minutes. Cela n’allait pas vraiment gêner les trégorrois qui allaient affronter dès 11h Le Mans et Laval à 12h.

Le CTH allait faire un léger presse-tout-terrain histoire de revenir à la marque ( Le CTH Lannion étant au niveau 1A se voit imposer une pénalité de 10pts de retard / division ) et S. Broc allait faire énormément tourner son effectif pour que chaque joueur puisse participer à la fête !

Les lannionais sortaient, sans réelle surprise, premiers de la Poule A et devaient croiser le deuxième de la Poule B, c’est-à-dire l’entente Quimper/St Pol de Léon. Pas de miracle pour cette entente qui se voit perdre à son tour face à des lannionais adroits et appliqués. La finale se fera donc entre Rennes et le CTH Lannion !

Pour cette finale le coach lannionais allait aligner son 5 habituel en championnat avec F. Etavard et S. Sabbio en arrière, A. Etavard et C. Caroff en allier et Y. Bolmont en meneur. F. Quillévéré absent pour cause familiale et Angélique Pichon présente mais en tant que spectatrice car blessée aux côtes lors d’un stage en Equipe de France.

Les costarmoricains allaient jouer leur supériorité physique et tactique pour revenir très vite à la marque et finalement l’emporter de 15pts avec un très grand Franck Etavard auteur d’un match a plus de 25 pts !

Le Club Trégorrois Handisport de Lannion a remporté pour la première fois la Coupe Bretagne/Pays de la Loire en 2001 et ne l’a plus jamais perdu depuis ! Cela fait donc 14 ans que nos bretons gagnent ce Trophée !!

Le clou de la soirée restera sans conteste le premier All Stars Bretagne/Pays de la Loire face aux vainqueurs de la journée : Le CTH Lannion.

Le match allait se jouer avec le règlement classique, avec des quarts temps de 10 minutes. Tous les joueurs ont alors lâché les chevaux et, d’un côté comme de l’autre, le respect et le spectacle ont été au rendez-vous ! Le CTH remporte ce premier All Stars avec, il faut le noter, les 24pts marqués par Julien Fleutot.

Pour clôturer la journée les joueurs ont partagé un vin d’honneur suivi d’un repas de spécialités locales.

Le Club Trégorrois Handisport tient a remercier la commission interrégionale Bretagne / Pays de la Loire pour cette journée rondement organisée et pour le jeu de maillot spécial " All Star " offert aux joueurs !

{jcomments on}

Trophée Nicole Lancien

 

Comme tous les ans, à la même période, à lieu le Trophée Nicole Lancien ( Coupe Bretagne - Pays de la Loire ) laquelle participe les meilleurs équipes de ces deux régions .

Cette année encore le Club Trégorrois Handisport de Lannion, actuel Champion de la Coupe Bretagne – Pays de la Loire avec pas moins de 11 titres de champion consécutif, remettra son titre en jeu ce samedi 24 Mai à Corné, dans la périphérie angevine, dès 10h !!

 

6 équipes régionales participeront à ce trophée :

- Le CTH Lannion ( Nationale A )

- Rennes ( Nationale C )

- Le Mans ( Nationale C )

- Laval ( Nationale 2 )

- L’entente Quimper – Saint Pol de Léon ( Nationale 2 )

- Angers ( Nationale 2 )

Les rencontres débuteront donc dès 10h à la Salle de Sport de Corné ( sortie de bourg, route de St Mathurin 49630 Corné ) et se soldera par le premier All Star «  Bretagne-Pays de la Loire » face au CTH de Lannion à 18h ! Les matchs auront lieu en même temps et sur 2 terrains de basket sur le même site.

 

Le programme se déroulera de cette manière :

À 10h :

Poule A : Le Mans / Laval

Poule B : Angers / Entente Quimper-St Pol de Léon

À 11h :

Poule A : CTH Lannion / Le Mans

Poule B : Rennes / Angers

À 12h : 

Poule A : Laval / CTH Lannion

Poule B : Entente Quimper-St Pol de Léon / Rennes

À 14h :

Demi-finale : 1er Poule A / 2ième Poule B

Demi-finale : 1er Poule B / 2ième Poule A

À 15h :

Petite Finale

Match de classement : 3ième Poule A / 3ième Poule B

À 16h30 :

Finale

À 18h :

All Star Bretagne-Pays de la Loire face au Club Trégorrois Handisport de Lannion

{jcomments on}

Final Four de la Nationale A

http://handibasket.org/wp-content/uploads/2014/05/final-four5-610x400.jpg

Le championnat de France de Nationale A aura rarement été aussi disputé. Le Final Four qui se tiendra demain à Hyères ne fait qu'amplifier cette impression. Si les Bordelais semblent un cran en dessous ils sont loin d'être battus. Difficile dès lors de pronostiquer l'identité du champion de France 2014.

Le leader de la saison régulière a décroché le droit de jouer, en demi-finale, le moins bien classé de ce Final Four. L'entraîneur de cette formation, Charles Zila, devra cependant composer avec Guedoun et Gibbs diminués "Mon effectif sera au complet pour le Final Four, mais deux joueurs manquaient à l'appel cette semaine à l'entraînement, pour raison de blessure". Si la hiérarchie devait être respectée la présence des Cannetans en finale ne devrait souffrir d'aucun suspens, mais le patron des jaunes et noirs reste prudent "Ça reste un match de basket. Mais c'est vrai qu'après le travail fourni cette saison, nous sommes très motivés pour aller décrocher un premier titre national".

De leur côté les Bordelais sont d'ores et déjà content de leur saison. Sixième la saison dernière, ils ont terminé quatrième de la saison régulière et remporté les phases de qualification d'Euroligue organisées à domicile en mars dernier. A vrai dire ce Final Four c'est "la cerise sur le gâteau" selon le coach, Luc Daniel-Lacombe qui s'attend à une demi-finale compliquée sans pour autant déposer les armes "On y va décontractés. On jouera cranement notre change. On a tout à gagner sur cette compétition, et puis ça reste du basket, on comptera donc les points à la fin".

Pour Meaux il s'agira de jouer au niveau qui était le sien en Coupe d'Europe "Tout le monde sait que Hyères et Le Cannet sont favoris. Il faudra avoir les bonnes attitudes et être capable de se hisser au niveau de jeu qui était le notre en Coupe d'Europe" explique Mario Fahrasmane, l'entraîneur du CS Meaux. Les Meldois, tenants du titre depuis quelques saisons maintenant sont donc clairement des outsiders sur ce Final Four. Mais loin de là l'idée de baisser les bras "Nous savons que notre préparation tardive a entraîné un retard à l'allumage. Mais nous ne sommes pas si loin que ça de Hyères et du Cannet" complète Mario Fahrasmane.

Et le parcours des champions en titre débutera face aux locaux. L'affiche de cette deuxième demi-finale sera identique à celle de la finale 2013. Jérôme Mugnaini, l'entraîneur des récents vainqueurs de la Coupe de France, considère en tous cas qu'il n'y a pas de favoris sur ce Final Four, rappelant que la demi-finale sera avant tout un match couperet "Le dernier match contre Meaux en saison régulière a été le plus difficile que l'ont ait joué cette saison. Pour l'instant nous sommes concentrés sur le match de samedi soir". Un match sur lequel l'utilisation de Toscano devrait être limitée "Je devrait le faire rentrer qu'une vingtaine de minutes, comme je l'ai fait lors de la finale de la Coupe de France".

Bien malin, en tous cas, celui qui pourra, à 24 heures du coup d'envoi de ce Final Four, pronostiquer à coup sûr l'identité du champion de France 2014.

 

source : sportethandicaps.com

{jcomments on}

Les bleues en prépa pour le mondial

A moins de deux mois du coup d’envoi du Mondial 2014 au Canada, l’équipe de France féminine de Basket-fauteuil a profité du long week-end du 8 mai pour affronter l’Espagne durant trois jours à Tournefeuille, situé dans la banlieue toulousaine.
Face à un adversaire qu’elles connaissent bien, les tricolores qui ont terminé avec trois victoires et deux défaites, en ont profité pour consolider un capital confiance indispensable, avant le grand rendez-vous planétaire qui les attend à Toronto dès le 20 juin prochain.

Ce quatrième rassemblement a été aussi l’occasion pour le staff des Bleues de tester les capacités des nouvelles joueuses à haut niveau, en partageant souvent le temps de jeu entre les titulaires et les remplaçantes.
Ainsi dès le premier match disputé le jeudi, la dijonnaise Marianne Buso a pu s’exprimer durant 22 minutes, en bénéficiant de l’absence de Blandine Belz, diminuée par une sinusite et laissée au repos tout comme Perrine Coste.
Pas vraiment en rythme en attaque et trop permissives en défense, les françaises se sont inclinées de onze points (41-52), incapables de stopper une Vicky Perrez en état de grâce (22 points à 80%).
Les Bleues ont rectifié le tir dès le lendemain, en battant deux fois de suite les espagnoles, avec notamment une large victoire acquise le matin (60-45), en montrant bien plus d’agressivité que la veille, et avec une contribution importante du banc au scoring (16 points).
Le soir même, les tricolores ont remis ça (44-38) alors que le sélectionneur Pascal Montet s’était volontairement privé de deux membres du cinq majeur, Fabienne Saint-Omer et Florence Doumesche-Guedoun.
Un pressing efficace et une boite sur les pivots adverses ont permis malgré tout de remporter une seconde victoire sur la formation ibérique.

Le samedi matin lors de la dernière journée, les françaises ont été battues une seconde fois (39-44) alors que Angie Pichon et Emilie Menard avaient été laissées au repos.
La jeune lilloise Juliette Watine a montré qu’elle pouvait apporter quelque chose à son équipe durant ses 17 minutes de temps de jeu, malgré une courte défaite concédée en toute fin de partie.
Le tournoi s’est achevé par un troisième succès de la France qui a dominé l’Espagne (53-39) en utilisant ses douze titulaires officielles.
Emilie Menard (15 pts) et Fabienne Saint-Omer (meilleure marqueuse française avec 74 points en 4 matchs) ont montré la voie en attaque, dans une rencontre très physique où la capitaine Angie Pichon a dû sortir sur blessure (côte fracturée) en fin de premier quart-temps après un choc avec Almudena Montiel.

« Rien n’a été facile durant trois jours et aucun match n’a été parfait pour nous » concédait à l’issue de ce rassemblement la manager des Bleues Anne Filice, avant de rajouter : « nous avons encore des points à améliorer avant le Mondial, mais nous avons profité de ce stage pour engranger de la confiance et offrir un peu de temps de jeu aux réservistes».
Les tricolores seront réunies début juin à Hazebrouck, où elles joueront cinq fois face à la Grande-Bretagne, avant le regroupement final parisien précédent le départ à Toronto prévu le 17 juin.

 

source: sportethandicaps.com

{jcomments on}

CdF : Hyères joue les troubles fête !

Pratiquant un basket de rêve, il y a 15 jours à Papendal pour décrocher l’Europe, Le Cannet a joué seulement par intermittence ce vendredi en finale de la Coupe de France , alors que Hyères a joué sur sa constance pour l’emporter 65:62.

Auteurs d’un excellent début de partie, Le Cannet, emmené par Gibbs et (Guedoun, meilleur marqueur de la rencontre 27 points), se détache rapidement 13-8. Pourtant c’est avec 4 pts de retard qu’il termine ce premier quart-temps, après avoir encaissé un sévère (11-2).

Toujours en panne offensive, les cannettans vont faire jeu égal avec les Hyèrois dans cette seconde période (13-13) et rentrer aux vestiaires avec un score à l’avantage des varois (32-28).

La mi-temps ne changera rien, les hommes de Charles Zila n’arrivent toujours pas à rentrer dans la partie, laissant Hyères maître du jeu. Mais surtout ils sont toujours dans l’incapacité de trouver la cible. Ils ne marqueront que 10 pts dans ce quart, contre 14 au Hyèrois qui mènent (46-38) avant l’ultime période.

Il faudra un coup du sort pour voir Le Cannet retrouver de l’ardeur. Sur la blessure de Trevon Jénifer en fin de 3ème quart, le coach est contraint de former un cinq inédit pour cette saison, mais qui avait déjà fait ses preuves la saison dernière. Arnaud Faupin fera sa rentrée sur le terrain au côté de Simon Gibbs, Nabil Guedoun et des deux 1pts, Jérôme laureri et Stéphane Keller.

Ce team va remettre Le Cannet sur ses rails et enfin trouver le chemin de la réussite grâce à un excellent Arnaud Faupin, auteur d’un 5/5 qui permettra au Cannet de revenir à 3 pts (51-48). Mais Hyères qui utilise ses temps morts à très bon escient va reprendre un avantage de 7 pts (57-50) à 4’30 de la fin. C’est le moment choisi pour le coach d’encore surprendre en sortant Jérôme Laureri et étonnement Arnaud Faupin, au profit de Trevon jénifer et de Simon Gibbs. Ce dernier ne restera pas longtemps sur le terrain concédant très vite sa 5ème faute, permettant ainsi à Hyères de marquer ses deux lancers francs et mener (59-50).

Nouveau rebondissement dans le team du Cannet avec cette fois ci la rentrée de Tommie Gray. On sent alors que les Hyérois sont à bout de souffle, ils vont manquer successivement des tirs immanquables, et permettre au Cannet d’effectuer une remontée spectaculaire, revenant à 60 partout à 1 mn du coup de sifflet final, pour le plus grand plaisir des nombreux supporters (la ruche) qui avaient fait le déplacement à Paris.

Mais dans cette dernière minute, Le Cannet fera trop de fautes, envoyant l’américain de Hyères 4 fois sur la ligne des lancers. Un exercice qu’il affectionne et sur lequel il s’octroie la victoire à son équipe 65:62

Le Cannet échoue pour la deuxième fois en finale de la coupe de France après son revers à Bercy contre Meaux, en 2012 et bute sur la dernière marche. Il devra donc encore patienter avant de décrocher sa première couronne nationale.

Car l’avenir est désormais dans le titre de champion de France dans 15 jours et justement à Hyères.

 

Hyères vs Le Cannet : 65-62 (19-15) (13-13) (14-10) (21-24)

Hyères : Turek (23), Toscano (1), Jouensserre (22), Duran (10), Rodriguez (4), Badache (0), Falempe (5), Brunet (0)

Le Cannet : Jenifer (6), Tupet (0), Keller (3), Carlier (4), Guedoun (27), Mekhazni (0), Laureri (2), Gray (2), Gibbs (8), Faupin (10), Levaillant (0)

souce : handibasket.org

{jcomments on}

Le Cannet champion d'Europe !

Finale 2

L’équipe du Handi Basket Le Cannet est devenue championne d’Europe pour la première fois de son histoire en battant Porto Torres après prolongation, lors de la finale de la Willi Brinkmann Cup aux Pays-Bas.

Au terme d’une finale épique où les deux équipes ne se sont départagées qu’après prolongation, le club azuréen a remporté aujourd’hui la Coupe Willi Brinkmann en prenant sa revanche sur Porto Torres (91-97), après la demi-finale perdue la saison dernière à Las Palmas face à cette même équipe.

Les cannettans qui ont pris les devants dès l’entame (7-11, 3ème) ont viré légèrement en tête à l’issue de la première période (22-21, 10ème).
 Seule ombre au tableau, les trois fautes récoltées par Nabil Guedoun, rapidement compensées de l’autre coté par la sortie d’Ade Orogbemi (14ème), également sanctionné à trois reprises.

Après avoir compté deux longueurs d’avance à mi-parcours (40-42), les joueurs azuréens allaient ensuite se livrer à un mano-à-mano insoutenable avec les italiens en deuxième mi-temps, en ratant le break au début du quatrième quart-temps (58-64, 31ème). 

Le HBLC qui avait laissé revenir Porto Torres dans la partie (68-68, 33ème) prenait encore l’avantage après un tir réussi de Jérôme Laureri à une minute de la sirène (81-82).

Nabil Guedoun scorait une nouvelle fois pour donner un point d’avance à treize secondes de la fin (83-84), alors que la tension était au maximum.
 Mais une faute de l’américain Trevon Jenifer envoyait l’intérieur Richard Sargent sur la ligne de réparation ; le britannique n’allait cependant réussir qu’un seul de ses lancers-francs et envoyer les deux équipes en prolongation (84-84).

Porto Torres qui était passé très près de la victoire allait lâcher prise durant la période additionnelle (90-94, 43ème), malgré le match titanesque de son pivot Simon Munn (38 points-23 rebonds), laissant les cannettans décrocher leur premier titre de champions d’Europe en remportant la dix huitième édition de la Coupe Willi Brinkmann.

Ils succèdent ainsi à Aillant, Mulhouse et au CS Meaux, vainqueurs de cette même compétition en 1997, 1998 et 2011.

GSD Porto Torres-HB Le Cannet (91-97)
(22-21) (18-21) (18-16) (26-26) (7-13)

Porto Torres : Raimondi 21, Bargo 12, Munn 38, Sargent 5, Puggioni 4, Orogbemi 11

HBLC : Jenifer 24, Cyrille Tupet, Keller 2, Carlier 30, Guedoun 30, Kaïsse Mékhazni, Laureri 3, Gray 2, Gibbs 6

, Arnaud Faupin, Hervé Le Vaillant.

 

souce : sportethandicaps.com

{jcomments on}

Résultats Quarts de finale

Les quarts de finale du championnat de France de Nationale A se sont soldés par un résultat conforme aux attentes, avec de nettes victoires enregistrées par les quatre premiers du classement général à l'issue de la saison régulière.

Crédit photo : Arnaud Daviré

 

C'était certainement le match le plus ouvert de ces quarts de finale. Les Toulousains ont tenu bon l'espace de trois quarts temps face à Bordeaux. Emmenés par Manu Vaisioa perché à 42 points à l'issue de la rencontre, les Toulousains pointaient à 3 points à 10 minutes du coup de sifflet final (53-50). De quoi alimenter l'espoir d'une qualification sur le fil. Mais sur le dernier quart les Bordelais ont su donner le dernier coup de rein nécessaire pour aller chercher leur ticket pour le Final Four.



Leur demi-finale ils la joueront face au leader du championnat, Le Cannet. Les Cannetans menés après 10 minutes de jeu, ont fait la différence dès le deuxième quart temps pour rejoindre les vestiaires avec une avance de 18 points (44-26). Villefranche a finalement quitté le sol cannetan sur le score sans appel de 92 à 48. Nabil Guedoun a signé pour l'occasion une performance de haut vol en inscrivant pas moins de 48 points sur cette partie.

Hyères et Meaux se retrouveront pour la demi-finale la plus relevée du Final Four. Les deux formations n'ont pas fait dans la demi-mesure, pour afficher une belle avance dès la mi-temps. 12 points pour Hyères, face à Meylan, et 28 points pour Meaux face à Lannion (48-20) ! La suite de ces deux rencontres n'a souffert d'aucun accroc. Hyères s'est donné le droit d'affronter le champion de France en titre dès les demi-finales.

source : sportethandicaps.com

Quarts de Finale

Le championnat est terminé et maintenant place aux quarts de finales 2014 !

Pour la première fois, la Commission Fédérale a mis en place des quarts de finale avec élimination directe ! C’est-à-dire que seules les 4 équipes qui sortiront vainqueurs des quatre prochaines rencontres pourront prétendre jouer le «  Final Four «  afin de déterminer le champion de France de la saison 2014 !

Le classement du championnat est très important cette année car les 8 premières équipes du championnat participent à ces premiers quarts de finale. De ce fait, les rencontres auront lieu ainsi :

          - Le Cannet ( 1er) recevra Villefranche-Meyzieu ( 8ième )
          - Hyères ( 2ième ) recevra Meylan ( 7ième )
          - Meaux ( 3ième ) recevra le CTH Lannion ( 6ième )
          - Bordeaux ( 4ième ) recevra Toulouse ( 5ième )

Grâce à sa victoire contre Toulouse en dernière journée du championnat le CTH Lannion qui est passé de la 8ième place à la 6ième place évite l’actuel leader du championnat, Le Cannet, et se déplacera donc en région parisienne à Meaux. Les Meldois qui sont régulièrement malmenés par les bretons, chez eux, finissent toujours par l’emporter… peut-être un changement cette saison ? C’est tout le mal que l’on peut souhaiter à ces lannionais qui, malgré quelques faux matchs et un début de saison difficile au niveau coaching, auront réussi à faire une des plus belles saisons en terme de classement en championnat de Nationale A !! En terminant 6ième le CTH Lannion prouve qu’il a sa place dans l’élite !

Dans le reste des matchs il ne devrait pas y avoir trop de surprise hormis pour Bordeaux qui recevra Toulouse … Toulouse qui jouera probablement encore sans son indispensable meneur/marqueur J. Courneil et Bordeaux auteur d’une très belle saison aura à cœur de terminer dans le Final Four ! Le Cannet recevra quant à lui Villefranche-Meyzieu et ne devrait pas avoir trop de soucis à en sortir vainqueur. Attention quand même à ne pas trop jouer la facilité car Le Cannet devra jouer aussi la phase finale de la Coupe d’Europe aux Pays-Bas dans quelques jours et il ne faudrait pas s’éparpiller mentalement ! Et pour le dernier match Meylan se déplacera à Hyères et devra batailler ferme pour espérer une victoire, mais le duo Fallempe/Tureck, coté hyérois, devrait faire la différence.

 {jcomments on}

Template Design © Joomla Templates | GavickPro. All rights reserved.