Les dernières news du basket

All star game 2014 à Hyères

http://www.france-handibasket.fr/uploads/images/Logo%20Allstar.jpg

La deuxième édition du All Star Game de basket fauteuil a été remportée, ce samedi à Hyères, par l'équipe de France.

L'équipe de France masculine de basket fauteuil a joué, ce week-end, ce qui devrait être une de ses seules rencontres officielles de l'année 2014. La deuxième édition du All Star s'est en effet tenue à Hyères.

Et pour cette unique prestation, le staff national s'est passé des services de Sofyane Mehiaoui. Le meneur de Galatasaray, qui jouait un match de championnat ce samedi soir, n'a tout simplement pas été contacté. Le public hyèrois a dû également se passer de la présence de Josh Turek. Annoncé en Espagne pour régler un litige avec son ancien club, l'artilleur vedette du club local était en réalité dans les tribunes du gymnase de Saint Vallier, pour encourager son frère, sociétaire de l'entente Chalon-Reims.

Les Hyèrois n'ont pourtant pas été en reste sur ce match, avec pas moins de quatre représentants (Rodriguez, Toscano, Badache et Jouanserre). Nicolas Jouanserre a d'ailleurs assuré le show sur cette rencontre avec 37 points marqués.

Le Hyèrois a été omniprésent, notamment dans les moments critiques. Alors que l'équipe de France possédait 8 points d'avance à la mi-temps, les joueurs étrangers, dirigés par Jean-Louis Granzotto, ont refait leur retard sur le troisième quart temps, pour afficher une avance de 2 points à 10 minutes de la fin du temps réglementaire.

Tout s'est finalement joué dans le money time. Le score à l'équilibre à deux minutes du buzzer (74-74), a basculé en faveur des joueurs français, plus habiles aux lancers francs. Les deux formations qui s'étaient quittées la saison dernière avec chacune une victoire en poche ont cette fois été départagées, le programme affichant qu'une seule rencontre.

 

source : sportethandicaps.com

 

Voici la vidéo du match entre l'Equipe de France et les meilleurs étrangers évoluant dans le championnat de Nationale A ! :

 

{jcomments on}

Euroligue F: Bourges chute en demie

http://s1.lemde.fr/image/2009/11/06/534x267/1263895_3_2328_bourges-s-est-hisse-jusqu-en-quart-de-finale_b639c3e16b3aa7077ed357ed6b0a3054.jpg

Les filles de Bourges ont beau avoir le plus beau palmarès du basket-ball français, elles ont chuté ce vendredi en demi-finale de l'Euroligue (59-50), contre les Turques du Fenerbahçe. Disputé à Ekaterinbourg (Russie), le match a basculé dans le quatrième quart-temps, après une belle résistance des Berruyères jusque-là, les Françaises ayant même mené 46-45 à la 33 minute. Le club turc, toujours invaincu dans cette compétition, a donc fini par justifier son statut de favori. Avant cette demi-finale, il possédait la deuxième meilleure attaque de la compétition avec près de 70 points par match en moyenne. Pour Bourges, cette présence en demi-finale de la plus prestigieuse des compétitions de clubs en Europe relève déjà d'un heureux concours de circonstances. Au terme des deux premières journées du «final eight » , les Berruyères avaient en effet sérieusement compromis leurs chances d’accéder au final four. Battues contre toute attente par Prague (51-56) puis plus logiquement par Ekaterinbourg (43-82), les filles de Valérie Garnier ont toutefois réussi à se mobiliser pour atteindre, pour la deuxième fois consécutive, ce stade de la compétition.

LA DER' DE DUMERC

À la différence de l’année dernière, Bourges, déjà triple vainqueur de l'Euroligue (1997, 1998 et 2001), comptait cette saison sur toutes ses forces vives. Avec, en premier lieu, Céline Dumerc, la capitaine des Bleues. La meneuse, arrivée au club lors de la saison 2003-2004 et en partance pour les Etats-Unis la saison prochaine (Atlanta), vit sa dernière campagne européenne avec le club français. Isabelle Yacoubou, l’intérieure des Bleues et aujourd’hui dans le camp adverse, parle d’elle comme d’« une maîtresse d’orchestre ». 

En face, le club turc se présentait également avec son armada offensive au complet. « La clé, ou plutôt les clés, c’est de les tenir défensivement. De verrouiller la raquette, de tenir les deux aillières qui sont à la fois rapides et athlétiques », expliquait ainsi la coach de Bourges, Valérie Garnier, à l'approche du match.

À la baguette du club turc, Roberto Iniguez présente un bilan à faire frémir ses adversaires. En quarante-huit rencontres d’Euroligue à la tête de Fenerbahçe, l’entraîneur espagnol n’a perdu qu’à quatre reprises seulement.

La finale de l'Euroligue sera même un derby entre deux clubs stambouliotes : dans l’autre demi-finale, le favori Ekaterinbourg, qui visait un deuxième sacre d’affilée, a chuté à domicile face aux Turques du Galatasaray (70-77).

Un beau clap de fin !

C’est samedi dernier que le Club trégorrois Handisport de Lannion recevait le Toulouse Invalide Club pour la dernière journée du championnat de Nationale A.

Match important pour les bretons car une victoire sur Toulouse combinée d’une défaite de Villefranche sur CAPSAAA et de Meylan face au leader ( Le Cannet ) propulserai les trégorrois à la 6ième place !

Côté Toulouse il est à noter l’absence de J. Courneil, le meneur-scoreur, indispensable de l’équipe et côté Lannion, F. Etavard et F.Quillévéré sont tous les deux légèrement diminués au niveau dorsal.

Le match démarrait à 19h sous les chapeaux de roues avec une défense bretonne très agressive qui étouffait complètement les toulousains. Un presse tout terrain, excellemment bien appliqué, allait faire perdre tous les moyens aux visiteurs qui allaient perdre ne nombreuses balles car incapables de traverser la ligne médiane en moins de 8sec. Au 1er quart temps le CTH menait au score de 27 à 8 ! Les deux pivots bretons diminués auront été suppléés par un excellent Julien Fleutot déjà auteur de 12 points dans ce 1er quart temps !

Au deuxième quart temps les locaux allaient continuer leur presse tout terrain et accentuer l’écart pour finalement le gagner 16 à 10. A la pause le CTH Lannion domine Toulouse sur toutes les phases de jeu et mène logiquement 43 à 18 !

A la sortie des vestiaires les lannionais allaient repartir sur la même base défensive et continuer une pression sur cette équipe toulousaine qui, même menée au score, est capable de revenir petit à petit et gagner le match dans l’ultime quart temps. Pour éviter un tel scénario le coach lannionais allait faire tourner son banc et faire reposer ses joueurs majeurs pour le money-time. Comme prévu les visiteurs allaient enfin sortir la tête de l’eau et allaient développer un jeu qui allait permettre de sortir du presse tout terrain imposé par les bretons. Toulouse gagne ce 3ième quart temps 11 à 17 soit 54 à 35 au tableau d’affichage.

C’est donc dans ce 4ième et dernier quart temps que tout allait se jouer, même si 19 points séparaient les deux équipes. Le match allait être de plus en plus physique avec des visiteurs qui ne lâchaient plus rien et qui allaient répondre coup pour coup aux locaux ! Mais les joueurs costarmoricains n’avaient plus qu’à gérer la fin du match et essayer de garder un écart de 20 points. Le dernier quart temps aura été finalement gagné par le CTH Lannion 14 à 12 et gagne haut la main ce match très important dans le classement. Victoire donc du CTH Lannion 68 à 47 ! Nous avons pu assister à un très gros match des bretons qui n’ont pas démérité et qui ont mené le match d’un bout à l’autre ! A noter l’excellent match de Julien Fleutot qui terminera la partie avec 24 points suivi de F. Quillévéré avec 17 points !

Grâce à cette victoire le CTH Lannion n’avait plus qu’à attendre les résultats des autres matchs pour espérer grimper dans le classement. Et ce fut une superbe soirée pour les bretons car le scénario énoncé plus haut allait se réaliser ! Villefranche-Meyzieu s’est incliné sur son parquet face à CAPSAAA ( Paris ) sur le score de 68 à 71 ! Et le match opposant Le Cannet à Meylan aura été à sens unique pour les meylanais qui se sont logiquement inclinés 79 à 35 !

Ce qui fait que le CTH Lannion se retrouve 6ième à égalité de points avec Meylan, et comme nos bretons ont battu Meylan au match aller et au match retour, se retrouvent donc bien à la 6ième place tandis que Meylan se voit attribuer la 7ième place ! Jamais les trégorrois n’avaient été aussi haut classé dans le championnat de France de nationale A !

Place au play-off maintenant ! Avec cette victoire et donc cette 6ième place le CTH Lannion rencontrera le 3ième du championnat, c’est-à-dire Meaux, pour les quarts de finale le 19 Avril prochain !

A noter également la victoire de l’équipe réserve du CTH Lannion face aux voisins de Saint Pol de Léon 66 à 30 ! Avec cette victoire l’équipe réserve peut encore espérer terminer 2ième de la Nationale 2 Poule C si celle-ci gagne le prochain match contre l’équipe de Rennes réserve !

{jcomments on}

Une belle prestation bretonne

Le CTH Lannion recevait ce samedi l’équipe du CS Meaux à la salle habituelle de l’IUT de Lannion. En lever de rideau l’équipe 2 de Lannion recevait les Quimpérois à 16h30. Après une première mi-temps difficile avec plusieurs pertes de balles les joueurs du CTH 2 gagnent contre nos voisins finistériens sur le score de 62 à 40.

Pour l’équipe 1 la tâche allait être plus délicate avec la réception des meldois ( actuel 3ième et meilleur défense du championnat ). D’entrée de jeu Meaux affiche son 5 majeur alors que côté lannionais le 5 habituel ( F. Etavard, F. Quillévéré , Y. Bolmont, A. Etavard et J. Fleutot ) prenait place sur le terrain. Le physique des parisiens étant légèrement supérieur aux bretons, le coach S. Broc décidait d’une défense en zone avec une surveillance particulière pour A. Cayol très adroit à mi-distance. La défense allait tenir bon et seulement 5 points séparait les deux équipes, soit 9 à 14 en fin de 1er quart temps. Au second quart temps la défense intense du CTH Lannion allait payer et seulement 11 points allait séparer le CTH Lannion des meldois, avec un score de 20 à 31 la mi-temps … rien n’était encore fait !

En deuxième période les parisiens, fort de leur expérience commençait à faire tourner leur effectif et déstabilisait quelque peu la défense bretonne mais qui arrivait tout de même à garder un écart de moins de moins de 20 points ( 37 à 53 ). Au dernier quart temps les protégés de G. Guivarc’h ( président du CTH Lannion ) allaient réussir à limiter la casse pour finalement s’incliner sur le score de 50 à 72. Le CTH Lannion s’incline que de 22 points sans avoir pu prendre l’avantage sur une belle équipe de Meaux, très appliquée aux consignes de leur coach Mario Fahrasmane et avec leur pivot N. Comor auteur de 20 pts dans la partie.

La grosse surprise de la soirée allait être la victoire de Meylan à Toulouse 62 à 66 ! Grâce à cette victoire Meylan passe de la 9ième à la 6ième place et n’est plus en danger de relégation pour la saison prochaine ! Pour le reste de la journée, Strasbourg perd contre Hyères à domicile 65 à 91 et se voit désormais en Nationale B la saison prochaine ( sauf victoire peu probable dans le dernier match contre Meaux ) et pareil pour CAPSAAA Paris qui malgré une deuxième partie de saison honorable devra malheureusement dire au revoir à la Nationale A. Ils n’ont pas fait le poids face à Le Cannet, leader du championnat, et s’inclinent sur leur terrain sur un sévère score de 43 à 100. Et pour terminer, Bordeaux s’est facilement imposé chez lui 71 à 57 contre Villefranche-Meyzieu.

Le prochain match sera le dernier de la saison régulière avant les play-offs et sera à domicile contre Toulouse !

Rendez-vous le samedi 5 Avril prochain à la salle de l’IUT de Lannion à 19h ! Rejoignez-nous pour fêter comme il se doit la fin de saison pour le CTH Lannion et son maintien dans l’élite pour la saison prochaine !

En lever de rideau l’équipe 2 du CTH recevra Saint Pol de Léon à 16h30 toujours à la salle de l’IUT de Lannion !

{jcomments on}

L'interview de la capitaine des Bleues

Voici l'interview d'Angélique Pichon, Capitaine de l'équipe de France et qui participera au mondiale féminin qui aura lieu en Juin au Canada.

 

Sport et Handicaps : Cet été tu vas participer à ton premier championnat du Monde, comment abordes-tu l’évènement ?
A. Pichon : Personnellement je le prends comme une compétition en tant que telle. Peux importe que ce soit un Euro ou un Mondial, pour moi je vais l’aborder de la même façon.
Evidemment nous avons des objectifs, on va essayer de passer la phase de poule, mais pour moi y’a pas plus de pression, voir un petit peu moins qu’un championnat d’Europe où on sait qu’il y a une qualification derrière.
Là on va essayer de se faire plaisir, pour ma part, et pour les autres filles aussi.

S&H : Parlons du tirage : quel regard portes-tu sur les adversaires de la France ?
A.Pichon : On savait qu’il y aurait des grosses écuries, l’Australie qui est vice-championne paralympique, ça va être très difficile.
Après les Etats-Unis, on sait très bien que c’est compliqué, mais il y a aussi le Mexique contre lequel nous sommes très revanchardes après notre défaite aux jeux, en sachant maintenant les erreurs à ne pas faire.
Ensuite il y a le Pérou qu’on ne connait pas mais qui n’est pas une nation référencée, et les Pays-Bas qui me font très peur, d’autant qu’elles viennent de battre l’Australie en préparation.
Contre les trois grosses équipes, ça va être compliqué, mais on va les affronter sans pression, en jouant notre jeu.
Après il faudra aussi s’adapter aux horaires matinales auxquelles nous ne sommes pas habituées, mais c’est pour tout le monde pareil.

S&H : Que peut-on espérer de cette campagne pour l’équipe de France ?
A.Pichon : Notre premier objectif c’est de passer le premier tour et d’accéder aux quarts de finale ; c’est un peu les mêmes objectifs que nous nous étions fixés à Londres en fait.
Sauf que là on va essayer de ne pas refaire les mêmes erreurs.
Mais à Londres c’était un peu exceptionnel, il y avait plein de choses autour..
Encore une fois on sait maintenant ce qu’il faut faire et ne pas faire, on vise les quarts de finale, et après on verra bien.

S&H : Dans quel domaine l’équipe de France doit-elle s’améliorer pour progresser encore ?
A.Pichon : re adresse qui est vraiment notre faiblesse, faute de régularité à ce niveau.
C’est à la fois un travail collectif et individuel qui doit être mis en place avant ce championnat du Monde.
On doit aussi travailler l’aspect mental, qui peut avoir une grosse influence sur le jeu, et c’est pour cela que l’arrivée de Carolina Vincenzoni (la préparatrice mentale, ndlr) devrait être bénéfique pour le groupe.
On a d’ailleurs déjà progressé sur ce point depuis quelques temps.

S&H : La sélection a été rajeunie avec l’arrivée de Marianne Buso et de Juliette Watine : un mot sur ces deux nouvelles joueuses ?
A.Pichon : Juliette vient de Lille ; c’est pas une toute nouvelle puisqu’elle joue depuis quelques années, mais elle pratiquait le basket et le tennis en même temps.
Elle avait déjà été vue sur les stages auparavant, mais sa préférence à l’époque allait vers le tennis.
Le sélectionneur lui a demandé de faire un choix entre les deux disciplines, et elle a accepté de disputer le Mondial avec les Bleues.
Elle est 2 points, donc elle présente un profil intéressant dans une catégorie ou nous manquons de potentiel.
Ensuite il y a Marianne qui joue à la JDA Dijon dans un club très formateur, qui pousse tout le monde vers le haut ; Elle a une grosse marge de progression, elle est très jeune, et c’est l’avenir de l’équipe de France.

S&H : Ton pronostic pour la victoire au Mondial ?
A.Pichon : Je vois bien les Pays-Bas gagner la médaille d’or ; je suis persuadé qu’elles vont être la grosse surprise à Toronto. Déjà aux jeux elles méritaient d’aller en finale.
Je verrai même bien une finale 100% européenne avec une affiche Pays-Bas-Allemagne.

(propos recueillis le 22 mars 2014)

source : sport&handicaps

{jcomments on}

Des regrets ... encore

Le CTH Lannion avait rendez-vous, le 23 mars dernier, avec l’équipe parisienne de CAPSAAA actuelle lanterne rouge du championnat de France nationale A. Match très important pour les parisiens en quête de points pour «  espérer «  se maintenir avec l’élite mais, sur le papier, le match ne leur était pas du tout favorable face au 7ième du championnat !

D’entrée de jeu, les locaux attaquaient fort et asphyxiaient totalement les bretons en infligeant 10 à 0 avant que les joueurs de S. Broc ne réussissent à mettre un panier ! Les lannionais allaient revenir à la marque sans pouvoir passer devant par la suite et devaient s’incliner 21 à 16 au 1er ¼ temps. Le second ¼ temps allait être identique au premier. De grossières erreurs de passe allaient mettre à mal les trégorrois ce qui permis aux parisiens de jouer en contre-attaques et de rester devant leurs visiteurs. A la pause les deux équipes se séparent sur le score de 42 à 34 pour les parisiens !

Au retour du vestiaire El Hadaoui, auteur de déjà 20 points en première mi-temps, se voit infliger une quatrième faute et devra sortir quelques minutes afin d’éviter une sortie définitive. Le CTH essaye alors d’en profiter pour revenir à la marque et, pourquoi pas, passer devant. Malheureusement pour les visiteurs, CAPSAAA en voulait plus que les bretons ( des bretons toujours en grande difficulté avec leurs passes ) et réussissait à maintenir les costarmoricains derrière eux pour finir le troisième ¼ temps sur le score de 56 à 45 !

C’est au 4ième ¼ temps que le CTH Lannion sort enfin la tête de l’eau et créé enfin un jeu plus fluide et plus collectif. Les lannionais revenaient à la marque et menaient même de 1 point ( 63 à 64 ). Dans les 20 dernières secondes du match les trégorrois avaient la balle de match en main et un shoot trop court allait permettre, une fois de plus, aux parisiens de procéder rapidement à une contre-attaque qui sera stoppée par un joueur lannionais. La faute allait être commise sur El Hadaoui, qui verra son panier accordé et obtiendra un lancer-franc … qu’il mettra sans problème. A quelques secondes de la fin du match retournement de situation c’est CAPSAAA qui reprend la main 66 à 64. Les visiteurs prennent un temps mort pour revenir à la ligne médiane et tentent un shoot près du panier … mais une fois de plus il allait être court et allait donner une énième contre-attaque parisienne qui, cette fois, scellera définitivement l’issue du match. CAPSAAA gagne sur le score de 68 à 64 et gagne 3 précieux points. Le CTH Lannion est, une fois de plus, passé à côté de son match avec de bien trop nombreuses pertes de balles. Malgré les 31pts de F. Etavard, de grossières lacunes en défense et les pertes de balles collectives, n’ont pas permis aux costarmoricains de gagner ce match. La fin de saison est proche mais il reste encore 2 matchs ! Et tous les deux seront à domicile ! Il faudra se reprendre en main et retravailler les fondamentaux s’il le faut !

Dans le reste de la 16ième journée aucune surprise excepté pour Meylan qui a battu Bordeaux ( S. Deregnaucourt absent ) sur le score de 82 à 57 ! Le Cannet s’est facilement imposé contre Toulouse 89 à 46, Meaux s’est incliné contre Hyères 65 – 71 et Strasbourg s’impose à Villefranche 68 à 71 et se relance dans le maintien !

Prochain match pour le CTH Lannion le samedi 29 Mars face à Meaux ( 3ième du championnat de France ) à 19h à la salle de l’IUT avec en lever de rideau l’équipe 2 du CTH Lannion qui affrontera Quimper à 16h30 toujours à la salle de l’IUT de Lannion !

Venez nombreux soutenir le CTH Lannion ! Ils ont besoin de vous !

{jcomments on}

Euroligue 2 : 4ième place

Le week-end dernier le CTH Lannion était en terre bordelaise pour le premier tour de la Coupe d’Europe 2014.

5 équipes étaient présentes, les anglais de Oldham Owls (comté de Manchester), les suisses des Aigles de Meyrin, les allemands de Koln 99ers (Cologne), les hôtes du tournois Bordeaux et enfin le Club Trégorrois Handisport de Lannion.

Le CTH Lannion commençait le weekend en rencontrant les bordelais le vendredi matin à 11h15. Match très difficile car Bordeaux avait très à cœur de prendre une revanche suite à l’humiliation subie en terre bretonne, match retour du championnat de France. Les bretons allaient très mal démarrer le match pour déjà être menés au premier quart temps 24 à 9 ainsi qu’au deuxième quart temps 20 à 13 … La seconde période allait être identique et les lannionais allaient s’incliner sur un sévère score de 86 à 51 ! A. Pichon allait terminer meilleure marqueuse du match avec 13pts contre 10pts seulement pour F. Etavard et 9pts pour Y. Bolmond.

 

Au second match les bretons rencontraient les suisses des Aigles de Meyrin. Match très intéressant car jamais les bretons ne s’étaient confrontés aux suisses ! Dès le départ Lannion prend le match en main et l’avantage se fait rapidement sur les suisses pour arriver à la pause 39 à 29. Le match reste serré mais le CTH Lannion gère le match tranquillement pour ne pas fatiguer inutilement F. Etavard (25pts) et A. Pichon (10pts) et gagner son match avec un écart de 15pts, 77 à 62.

 

Le troisième match allait clairement être le match à ne pas perdre car les bretons, avec leur victoire contre les suisses, étaient encore qualifiables pour le second tour de la Coupe d’Europe ! Cette rencontre avait lieu le samedi matin à 9h15 contre les anglais d’Oldham Owls ! Une équipe que Lannion connais très bien pour les avoir déjà rencontrés l’année dernière à Meylan dans les mêmes circonstances. Les anglais avaient largement gagné le match 85 à 50 ! Autant dire que ce match allait être très difficile !

D’entrée de jeu les anglais font la différence en vivacité de contre-attaque et avec une adresse diabolique à mi-distance ! Le CTH Lannion s’incline 24 à 16 au premier quart, mais se reprend au deuxième et troisième quart temps pour finalement jouer d’égal à égal en répondant à chaque panier encaissé par les anglais ! Aucunes des deux équipes n’arrivaient à réellement creuser l’écart ! 18 à 18 pour le deuxième quart temps et 12 à 12 pour le troisième quart temps aussi ! Tout allait se jouer dans l’ultime quatrième quart temps ou les bretons n’étaient menés que de 8 points seulement !! L’adresse des anglais allait faire la différence et les lannionais, malgré l’envie de cette qualification, n’arrivaient pas à revenir au score et ont dû s’incliner de 11pts seulement sur le score de 76 à 65 ! Match héroïque de toute l’équipe lannionaise qui s’est donné à fond sur ce match avec F. Etavard aux avant-postes avec 19pts suivi de très près par A. Pichon et J. Fleutot avec respectivement 14pts et 13pts !

 

La qualification allait donc devoir passer par les allemands Koln 99ers de Cologne, les favoris de cette poule !

Le match commençait le samedi à 15h45 sur les chapeaux de roues ! Le CTH Lannion se donnait sans compter dans ce match, apriori, sans issue et à la surprise générale ce sont les bretons qui allaient donner le rythme et allaient dominer le match dès le départ avec un 2 à 7 à la 2ième minute de jeu. Les allemands allaient durcir le jeu rapidement pour revenir à la marque mais sans pouvoir créer un réel écart contre des bretons décidés à jouer sans complexe, les yeux dans les yeux, face à cette équipe favorite du tournoi ! A la fin du premier quart temps le CTH Lannion est à 5 points derrière les germaniques et malgré un très bon deuxième quart temps les lannionais restent toujours menés à la marque sur le score de 26 à 33. Match serré, rien n’était encore fini à la grande surprise des Colognais. Mais au retour des vestiaires les bretons allaient se voir infliger un sévère 6 à 23 qui scella le match ! Les protégés de Gérard Guivarc’h avaient (peut-être) trop donné sur le match contre Oldham Owls où l’accumulation des matchs dans le week-end avait eu raison des bretons. A bout de force les costarmoricains n’allaient cependant pas abdiquer aussi facilement et allaient jouer à jeu égal dans l’ultime quart temps avec un excellent match d’Angélique Pichon auteur de 12points et de Franck Etavard qui termine avec 16 points au compteur sur ce match. Les deux équipes terminaient le quatrième quart temps 21 à 24. Le CTH Lannion s’incline une fois de plus dans ce premier tour de Coupe d’Europe sur un score peu flatteur au vu du match sur le score de 53 à 80.

 

Le CTH Lannion termine, comme l’année dernière, aux portes du deuxième tour de la Coupe d’Europe en finissant 4ième ! Seules les trois premières équipes sont qualifiées pour le deuxième tour. Le manque de rotations et de pivots aura été fatal aux bretons qui n’ont cependant pas démérités en terre bordelaise où ils ont prouvé qu’il faudra compter sur eux l’année prochaine !

 

Place désormais au championnat de France ou le CTH Lannion se déplacera le 22 mars prochain à Paris pour rencontrer CAPSAAA lanterne rouge et toujours en lutte pour le maintien avec l’élite ! Match capital pour les deux car CAPSAAA a besoin de points pour se démarquer de Meylan et de Strasbourg et les lannionais ne veulent pas se contenter d’une hypothétique 8ième place, mais au contraire grappiller quelques points et remonter dans le classement et pourquoi pas prendre la 6ième place du championnat ! Rien n’est encore fait et il reste 3 journées avant de faire les comptes !

{jcomments on}

Préliminaire Euroligue 2

http://www.iwbf-europe.org/images/iwbf_images/logo_iwbf.png

Place à l’Euroligue ce week-end ! Le CTH Lannion participe pour la 3ième année aux préliminaires de l’Euroligue 2 et ira donc à Bordeaux pour défier les anglais "  Oldham Owls ", les suisses " Les Aigles de Meyrin ", les allemands " Köln99ers " et les " Léopards de Guyenne " de Bordeaux !

Voici le planning des rencontres :

Le vendredi 7 Mars

11h15 -> Léopards de Guyenne de Bordeaux vs CTH Lannion

13h30 -> Köln99ers vs Oldham Owls

15h45 -> CTH Lannion vs Les Aigles de Meyrin

18h -> Oldham Owls vs Léopards de Guyenne de Bordeaux

20h15 -> Les Aigles de Meyrin vs Köln99ers

Le samedi 8 Mars

9h -> Oldham Owls vs CTH Lannion

11h15 -> Köln99ers vs Léopards de Guyenne de Bordeaux

13h30 -> Les Aigles de Meyrin vs Oldham Owls

15h45 -> CTH Lannion vs Köln99ers

18h -> Léopards de Guyenne de Bordeaux vs Les Aigles de Meyrin

Le CTH Lannion avait gagné son premier match en Euroligue face aux Russes de Nevsky Alyans ! Mais avait terminé 4ième des préliminaires d’Euroligue 2 … seul les 3 premiers sont qualifiés pour le deuxième tour. Cette année encore le CTH Lannion devra faire sans F. Quillévéré (considéré comme valide au niveau Européen) et de S. Sabbio.

Le site sera maintenu à jour le plus possible pendant cet Euroligue !

Allez les Bretons !!

{jcomments on}

Template Design © Joomla Templates | GavickPro. All rights reserved.